HTTPS vs HTTP – Pourquoi a-t-on besoin d’un certificat SSL pour son site web ?

La sécurité sur Internet est devenue une priorité pour les entreprises. La numérisation ne se limite pas à la sphère privée, mais dans le monde du travail, de plus en plus d’entreprises utilisent des ressources en ligne pour exercer leurs activités. SSL/TLS et HTTPS sont les normes de sécurité utilisées aujourd’hui pour sécuriser le transfert et la gestion des informations internes des entreprises, des données des clients et de tout type d’informations sensibles.

 

Lorsqu’un site web affiche HTTP:// ou HTTPS:// devant ses liens internes, cela indique que les communications entre un navigateur et le serveur du site web suivent un certain protocole. Les protocoles présentent une petite différence à noter d’emblée : le « S », qui signifie « sécurisé » et signifie que les données sont cryptées dans le protocole HTTPS.

 

Dans cet article, nous parlons de HTTP et de HTTPS, de leurs caractéristiques respectives, de la différence entre ces protocoles, des avantages de l’utilisation de HTTPS et de la présence d’un certificat SSL sur un site Web.

 

 

Qu’est-ce que HTTP et HTTPS ?

HTTP est l’abréviation de Hypertext Transfer Protocol. Dans le cadre du protocole HTTP, les données circulent sur les réseaux, comme Internet. En fait, la plupart des informations qui circulent sur le net le font via le protocole HTTP. De nombreux sites web qui utilisent le protocole HTTP ont HTTP:// au début de leur localisateur de ressources unique ou URL. D’autre part, comme le S de HTTP signifie « sécurisé », HTTPS signifie Hypertext Transfer Protocol Secure. Les sites web qui utilisent HTTPS ont https:// au début de leurs URL, et les navigateurs peuvent marquer ces URL en mettant un cadenas vert devant elles. Les sites de commerce électronique ont été les premiers à utiliser le protocole HTTPS, mais les sites qui requièrent des identifiants d’utilisateur et des informations sensibles doivent utiliser le cryptage. Le HTTPS a désormais dépassé le HTTP comme moyen de transférer des informations sur le web.

 

HTTPS utilise le protocole HTTP, mais aussi le protocole TLS (Transport Layer Security Protocol) pour chiffrer les demandes et les réponses HTTPS. C’est pourquoi les sites web utilisant le protocole HTTPS nécessitent un certificat SSL gratuit d’IONOS pour l’authentification.

 

 

Différences entre HTTP et HTTPS

HTTP envoie des messages en texte clair : cela signifie que toute personne connaissant les commandes et la syntaxe du protocole HTTP peut les lire et les comprendre. Cela est particulièrement dangereux lorsque les utilisateurs soumettent des formulaires, car ils peuvent communiquer des données sensibles, telles que des mots de passe, des numéros de carte de crédit ou des numéros de sécurité sociale. Les acteurs malveillants veulent trouver ces informations, en plus de celles qu’un serveur envoie aux navigateurs.

 

Le protocole HTTPS favorise la sécurité parce qu’il affiche un ensemble de caractères aléatoires au lieu d’un texte en clair : les caractères des demandes et des réponses HTTPS contiennent un mélange de lettres minuscules, de lettres majuscules et de symboles, sans espace ni retour.

 

HTTPS repose sur l’authentification : les navigateurs doivent vérifier qu’une personne, une machine ou un site web est bien celui ou celle qu’il prétend être. HTTP ne repose que sur un principe de confiance.

 

Les pages Web des sites utilisant le protocole HTTP se chargent plus rapidement que les pages Web des domaines HTTPS : cela s’explique par le fait que le protocole HTTPS nécessite une plus grande puissance de calcul pour chiffrer les messages.

 

Ces dernières années, il a souvent été question de savoir si le passage d’un site web à HTTPS avait un impact positif sur son classement dans les moteurs de recherche. En 2014, Google a déclaré qu’il valoriserait une connexion avec HTTPS comme un indicateur de classement positif. Selon ses propres déclarations, Google participera activement au renforcement de la sécurité des réseaux en encourageant tous les webmasters à crypter leurs sites web. HTTPS devrait donc devenir une norme pour tous les sites web.

 

 


 

 

Source : Camille Schweitzer