L’Observatoire de la Fintech publie son étude « Le Semestre de la Fintech »

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L'Observatoire de la Fintech publie une nouvelle étude retraçant les évolutions de la Fintechs française en ce début d'année 2020, marqué par la crise liée à la pandémie Covid-19.

Malgré le contexte sanitaire, le financement de la Fintech en France s’est avéré résilient au cours du premier semestre 2020 avec presque 500 millions d’euros de fonds levés en 36 opérations :

 

  • 496 millions d’euros de fonds levés, en progression de 12% par rapport au premier semestre 2019 avec 36 opérations contre 45 au premier semestre 2019. Une année qui avait démarré de façon très soutene avec des levées de fonds importantes. Si la crise sanitaire est venue infléchir cette tendance, les résultats restent élevés.
  • Un ticket moyen en explosion à près de 14 millions d’euros par opération qui prolonge les tendances précédemment observées d’augmentation de la taille des opérations
  • Un intérêt croissant des investisseurs étrangers pour les Fintech françaises avec notamment l’arrivée de premiers investissements en provenance des BATX
  • Le paiement, toujours en tête des métiers fintech qui attirent les investisseurs avec 178M€ de fonds levés au cours du semestre, suivi par les banques digitales et l’assurtech.

L’étude a été présentée le 1er juillet par Mikael Ptachek, Président de l’observatoire de la Fintech, lors de l’édition en ligne de Fin&Tech Community :