Portrait du Mois | Retrouvez Christophe Goffinon, CEO et Co-Founder de HOOPIZ

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le Portrait du mois par FINANCE INNOVATION

 

Propos recueillis par Marie Cornet-Ashby

 

 

 

«Mon intérêt pour le Credit Management date de 1992, après mes études à l’Université Paris-Dauphine, à l’époque la seule école à proposer via un DESS, une formation dans le domaine du Credit Management. Lorsque j’en ai découvert les enjeux, j’ai foncé ! Le Credit Management est tout l’art de vendre en optimisant les conditions et les relations financières avec ses clients. Comme j’aime à le rappeler à mes étudiants : c’est le plus financier des métiers commerciaux, et le plus commercial des métiers financiers !

 

Ma passion pour les jeux de stratégie et de réflexion a une forte influence dans ma profession. Je conduis mes entreprises et les projets dans une ambiance ludique, et avec le sérieux et la réflexion qui s’imposent. Le sport, que j’ai pratiqué en compétition est une énergie vitale pour moi, il me procure le mental… »

 

Christophe Goffinon

 

 

 

Hoopiz, plateforme de Credit Management réunissant des produits innovants, est créée en 2019 sous l’impulsion d’une rencontre entre des professionnels passionnés…

 

On aime dire : « Une rencontre à grande vitesse » ; elle date de 2014 dans un TGV lors d’un jour de grève à la SNCF ! Le placement libre nous « installe », Olivier Lequeux et moi-même, côte à côte. Tous deux Aixois, nous « montons » sur Paris… Et durant le voyage, j’observe Olivier travailler, sur un sujet étrangement proche de mon domaine d’activité : la dématérialisation de factures. Nous échangeons pour la première fois, et la richesse de notre rencontre nous amène à poursuivre notre conversation dans un café ! Et là, le coup de foudre professionnel nous donne envie d’aller plus loin, et de collaborer ensemble : je suis conseil et Olivier a des aptitudes dans le management de projets digitaux. La complémentarité de nos compétences s’avère être une évidence. En juillet 2019, je présente à Olivier le projet Hoopiz. Et sans hésitation en novembre 2019, il me rejoint afin de développer notre société autour d’une solide équipe !

 

 

Pouvez-vous revenir sur les expériences professionnelles qui ont construit votre notoriété dans le domaine du Credit Management ?

 

À l’université, j’ai eu un professeur extraordinaire, Jérôme Mandrillon, à l’époque Président de l’AFDCC. S’il est devenu mon mentor, il a été aussi mon premier employeur au sein d’un groupe cimentier. Cette rencontre a été une accélération extraordinaire, pour apprendre les bonnes pratiques du métier ! Son soutien encore aujourd’hui est essentiel. 

Grâce à lui, j’ai adhéré à l’AFDCC. Je m’y suis investi dans différentes missions qui se sont avérées des postes de veille et d’observation exceptionnels. J’ai pu ainsi parfaire ma culture dans le domaine du Credit Management. Depuis quatre ans, j’y suis Administrateur en charge du Collège des membres Associés.

Et au début de ma carrière, j’ai été repéré par le prestigieux cabinet de conseil Arthur Andersen, qui voulait créer une activité de conseil en Credit Management auprès des entreprises en France. Pendant quatre années, j’y ai appris à la fois le sérieux et le professionnalisme des méthodes de travail. Et c’est grâce à l’aide de cet employeur, que j’ai créé mon premier cabinet de conseil en Credit Management à Aix-en-Provence.  

En 2000, j’ai rejoint la start-up Sidetrade créée par Olivier Novasque à Paris. Puis, je suis parti pour retrouver ma famille à Aix où j’ai fondé ou co-fondé différentes sociétés de conseil et de services. Déjà Theofinance spécialisé dans l’aide à la gestion du Credit Management des entreprises par le biais de son externalisation. Cette société a été rachetée par la suite par le Crédit Agricole. Ensuite j’ai créé Go-Finances, un cabinet de conseil dont l’objectif visait l’amélioration du Credit Management des entreprises.

Donc, je me retrouve au plus proche de nombreuses PME dont je comprends précisément les besoins dans ce domaine du Credit Management…

 

 

Finalement, Hoopiz naît d’un constat du fait de votre parcours professionnel ? 

 

Cette prise de conscience, des attentes des entreprises dans le Credit Management, a affiné le dessein de Hoopiz en 2014 ! Et en étant missionné, par des éditeurs de logiciels et des assureurs-crédit qui travaillaient sur l’innovation : la raison d’être d’Hoopiz tout comme ses différentes fonctionnalités ont mûri…

En 2019, l’alignement des planètes est là ! Sur le marché financier : la sensibilisation des entreprises à l’enjeu du Credit Management est à maturité, du fait du nombre de défaillances d’entreprises lié au contexte. Quant à la technologie, elle enregistre des progrès immenses dans l’UX /l’UI.

 

 

Avec plus de 700 milliards de crédit inter-entreprises en France , Hoopiz répond de façon simple et très pragmatique à une raison d’être …

 

L’Union européenne a récemment organisé un groupe de travail, avec une centaine d’acteurs dont je faisais partie, sur précisément le Credit Management. Elle considère ce service d’intérêt public pour la solidité financière des entreprises. De ce fait, elle s’interroge sur la mise en place d’un dispositif d’aides ou de subventions des PME, en cas de recours à certaines familles de solutions de Credit Management.

Le crédit inter-entreprises représente une somme astronomique de l’ordre de 700 milliards d’euros. Et selon des études auprès du Tribunal de Commerce, près d’¼ des défaillances serait potentiellement lié à des conséquences sur des retards de paiement subis.

Aujourd’hui, au-delà de la législation sur les délais de paiement, les mauvais payeurs sont identifiés. Et Hoopiz, score les comportements de paiement des entreprises ; des données confidentielles et réservées à nos clients.

L’entreprise repose sur quatre piliers qu’elle doit maîtriser pour assurer sa solidité financière : la prévention et la sécurisation des risques, les bonnes méthodes de recouvrement et la gestion de la trésorerie. 

 

 

Accompagnée par le Réseau Entreprendre Côte d’Azur, votre innovation propose des fonctionnalités performantes grâce au big data, l’IA, et aussi l’humain.

 

Hoopiz a été sélectionnée par l’incubateur Paca-Est à Sophia-Antipolis en tant que « jeune entreprise innovante ». Elle a été labellisée par le réseau Entreprendre Côte d’Azur et le pôle de compétitivité SCS :  des reconnaissances fortes, d’acteurs publics et privés, pour la qualité et l’innovation de notre projet.

Le Credit Management signifie la gestion de la relation financière clients ; la plateforme y apporte une réponse grâce aussi aux meilleurs experts dans ce domaine. L’abonnement à la plateforme propose « le Credit Management review ». Cet échange mensuel d’une heure est très apprécié par nos entreprises : nos experts analysent leurs axes de progrès, et leur offrent leurs visions de la performance à travers des plans d’action adaptés.

 

 

Avez-vous identifié les principaux souscripteurs de la solution Hoopiz ?

 

Souvent, il s’agit de la direction financière : la confiance est essentielle dans notre domaine. Les recommandations émanent aussi de cabinets de conseils, d’experts-comptables et de courtiers en assurance-crédit et en financement. Et les directions commerciales peuvent inciter leurs dirigeants à collaborer avec Hoopiz ; nous sommes proches de la Fédération DCF (Dirigeants Commerciaux de France), car l’on l’on souhaite instaurer cette culture cash auprès des commerciaux, afin de les aider dans l’optimisation de leur chiffre d’affaires.

Le Credit Management participe à la bonne santé de l’entreprise.

Notre plateforme agit sur la gestion, la prévention et la sécurisation des risques. Hoopiz met à disposition un score de solvabilité financière, et aussi de comportement de paiement (ou indicateur de paiement Hoopiz) des clients de nos entreprises.  

La plateforme leur permet de recueillir toutes les informations financières sur leurs clients, afin de pouvoir agir :  revoir les limites de crédit, les garanties. Mais aussi analyser les clients sur le plan de la solvabilité ou gestion du risque et enfin le sécuriser.

Donc, l’offre de base « Hoopiz Expert » permet à l’entreprise : le pilotage des comptes clients grâce aux informations sur leur santé financière.

Le module « Smart Crédit » offre une aide dans la gestion fine des risques et des limites de crédit. Le module « Smart Relance » est celui de la gestion des stratégies de relance notamment grâce à l’agenda de priorités ou la codification des motifs de non-paiements. Ce socle est enrichi par une innovation fonctionnelle qui permet de connecter sa police d’assurance-crédit pour mieux la piloter et mieux en tirer parti.

La vision 360 degrés proposée permet d’ajuster le comportement de l’entreprise vis-à-vis de son client.

Ce gain de temps est un élément déterminant et suffisant pour adhérer à la plateforme.

 

 

La plateforme Hoopiz est-elle une réponse aux besoins en Credit Management de toute entreprise quelle que soit sa taille ?

 

Nous avons réussi le défi de créer une plateforme très structurée. Le sujet est universel, et Hoopiz répond aux besoins de toute entreprise quelle que soit sa typologie, sa taille, son secteur d’activité !

La grille tarifaire est définie par le chiffre d’affaires de l’entreprise, la volumétrie du nombre de ses clients gérés sur la plateforme, et aussi le choix des modules fonctionnels utilisés.

Le nombre d’utilisateurs par entreprise n’a pas d’incidence sur les tarifs. Ce parti pris est important, il est le souhait de voir collaborer autour de Hoopiz tous les acteurs de l’entreprise concernés par les relations financières clients (DAF, ADV, chargé de relance et recouvrement, Directeur commerciaux et commerciaux…mais aussi DG).

Et selon leurs profils, les fonctionnalités de la plateforme sont adaptées. 

Hoopiz est aussi collaborative, elle permet des échanges entre les collaborateurs d’une même entreprise. Et si cette dernière dispose d’outils de communication ou des passerelles technologiques internes, elle peut opter pour l’option de transfert des données. La plateforme est dotée aussi d’une option communautaire. À travers cette souscription, les entreprises adhérentes peuvent échanger sur les comportements de paiement de clients communs ; une offre valable aussi pour les entreprises du même groupe. Cette approche anglo-saxonne est très appréciée par les clients de Hoopiz.

Si l’on permet d’amplifier les informations sur les mauvais payeurs, notre mission de service public est remplie. 

 

 

« Dotée d’une vision et d’un objectif, Hoopiz propose une solution « tout-en-un » des plus innovantes et labellisée Finance Innovation. Quelles en sont les missions ? 

 

Notre mission est de donner tous les moyens aux entreprises pour optimiser les performances de leur poste client. C’est pourquoi nous avons conçu une solution accessible, complète et simple d’utilisation qui simplifie la vie des équipes financières et aussi des équipes commerciales. En effet, la plateforme peut orienter la prospection vers les clients les plus fiables.

De plus, les crises comme celle sanitaire liée au Covid et celle de la guerre en Ukraine, ont fragilisé l’économie et obligent les directions financières à plus de vigilance concernant les risques clients et aussi à réadapter leurs stratégies de prévention et sécurisation de la trésorerie. Hoopiz leur permet alors une plus grande réactivité notamment grâce au système d’alerting.

De manière générale, Hoopiz permet de gagner en efficacité et en productivité, de ce fait elle est très compétitive.  

Il s’agit de démocratiser, auprès du plus grand nombre d’entreprises, les meilleures pratiques en gestion du poste client. Et notre devise réside dans : « Soyez heureux, soyez payé ! »

 

 

Aujourd’hui, forts de la reconnaissance de votre innovation sur le marché français, quelles sont les prochaines étapes du développement de Hoopiz prévues à court et moyen terme ?

 

Notre solution a pour vocation de se déployer fortement. Au-delà de la France qui est un terrain d’innovation exceptionnel, les services proposés par notre plateforme sont adaptés pour de nombreux pays. L’Europe bien sûr, et l’année prochaine les États-Unis. 

Notre mission doit dépasser les frontières. 

Pour la réaliser, nous travaillons sur la finalisation d’une levée de fonds. Son objectif vise l’accompagnement du développement de la plateforme : 51 % seront consacrés à la technologie (amélioration fonctionnelle, l’IA), 28 % au commercial et au marketing, et enfin 21% à l’équipe opérationnelle pour accompagner et onboarder nos entreprises !  

A ce jour, le tour de table réunit déjà de prestigieux partenaires financiers. Il peut accueillir encore d’autres investisseurs non déclarés souhaitant nous rejoindre dans cette grande aventure !

 

 


 

Pour en savoir plus sur Hoopiz 👉🏻 https://www.hoopiz.fr/

 

LikedIn Christophe Goffinon 👉🏻 https://www.linkedin.com/in/christophe-goffinon-54380613/

 

Source : Propos recueillis par Marie Cornet-Ashby pour Finance Innovation