Interview de Samuel Cohen, Co-fondateur et CEO, France Barter

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Samuel Cohen, Co-fondateur et CEO de France Barter – la 1ère Fintech sous forme coopérative en France qui crée une place de marché dédiée à l’échange inter-entreprises – nous présente leur solution et nous parle de leurs activités en cette période de crise, marquée par des difficultés de développement pour les entreprises. 

 

 

« France Barter, c’est une coopérative créée en 2014 pour organiser un mode de commerce basé sur l’échange de marchandises et de services entre entreprises. Elles vont pouvoir payer et être payées grâce à un compte Barter.

 

Un Barter, c’est une unité de compte interne au réseau qui leur permet d’acheter et de vendre sans mobiliser de trésorerie. Dans le contexte actuel qui est marqué par des difficultés de développement pour les entreprises, le Barter fonctionne vraiment comme une communauté d’entraide sur laquelle les entreprises vont pouvoir continuer leur activité en trouvant des débouchés supplémentaires, des nouveaux clients.

 

Donc nous, pour accompagner cela, nous avons proposé sur les mois d’avril et de mai une adhésion gratuite pour les nouveaux membres pour qu’ils rejoignent le réseau. On a eu un fort succès sur cette offre puisqu’on a eu plus de 150 entreprises nouvelles qui ont rejoint le réseau. Le dernier événement a eu lieu le mardi 26 mai à 14 heures et nous avons organisé une web conférence avec les acteurs du WIR Bank. WIR, c’est le modèle de Barter pionnier en Suisse, qui a été créé après la crise de 1929, qui aujourd’hui, est une banque et assure la distribution, le financement avec ce système de WIR, une bonne partie de l’économie suisse. »